Comment les startups se sont adaptées à la crise Covid-19 ? Le cas de Jana

18 septembre 2020

Malgré le contexte difficile, d’autant plus dans le secteur touristique, des startups, comme la jeune pousse Jana, ont tenu à rebondir pour surmonter cette crise.

Article paru chez La Provence le 8 juillet 2020.

La crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19 a stoppé net l’activité de certains secteurs, à l’instar des entreprises de l’industrie touristique. Même si certaines activités reprennent progressivement, au fur et à mesure de l’allègement des mesures sanitaires, d’autres accusent le coup de cette crise sans précédent. C’est notamment le cas de jeunes entrepreneurs, ayant créé leurs startups quelques mois avant cette pandémie mondiale. Et pour cause, selon un rapport de l’incubateur parisien, Station F, 91 % des startups dans le monde ont fortement ressenti les effets du Covid-19. « Être confronté à une pandémie mondiale en plein lancement commercial a été une expérience très compliquée », confie Adrien Maltese, fondateur de Jana Concierge, logiciel de conciergerie à destination des établissements hôteliers.
Avant que le fondateur de la startup incubée chez Provence Travel Innovation (incubateur de l’Escaet, Provence Tourisme et Marseille Innovation) poursuive : « la fermeture des établissements hôteliers nous a fait perdre l’ensemble de nos clients. Nous en avions une dizaine avant la crise. Depuis le dé-confinement, nous avons petit à petit récupéré cinq clients. Ajouté à cela, nous étions en négociation avec plusieurs petits groupes et hôteliers indépendant pour une vingtaine d’autres établissements, ces contrats ne seront malheureusement pas signés ».

S’adapter pour mieux rebondir

Néanmoins, une éclaircie au milieu des nuages semble se dessiner : toujours selon l’étude de Station F, 40% des startupers estiment que la situation s’améliore au fil du temps. Les raisons ? Une reprise progressive de l’activité mais surtout une créativité débordante lors du confinement afin de rebondir malgré la crise. « Très vite, nous nous sommes dits qu’il fallait changer de marché et proposer autre chose », raconte Adrien Maltese. Après quelques jours de concertation, le jeune entrepreneur et ses deux autres associés sont rapidement tombés d’accord sur l’élaboration d’une application, baptisée JanaBnB, à destination des gestionnaires de locations saisonnières.

“ Le marché du BnB a explosé et se professionnalise. À tel point que bon nombre de clients préfèrent aujourd’hui ce format d’hébergement pourtant dépourvu de service. Le principal enjeu sur cet univers est d’arriver à faire de la location entre particuliers agrémentés de services de qualité hôtelière. C’est pour cela que beaucoup de propriétaires passent par des professionnels appelés Conciergerie BnB qui vont garantir un accueil personnalisé, physique, avec une remise de clé et des services supplémentaires comme s’il s’agissait d’une chambre d’hôtel dans un établissement haut de gamme »
Adrien Maltese, ancien concierge de palace et président fondateur de Jana.

 

L’application Jana BnB, dédiée aux professionnels de la location courte durée

Cette application totalement gratuite, co-construite avec des gestionnaires de biens, est déjà disponible en version Bêta. Elle devrait permettre aux loueurs de gagner du temps, d’accroître le niveau de service, la satisfaction client, mais surtout, d’augmenter les revenus générés, grâce à ses fonctionnalités innovantes. « Nous nous sommes rendus compte, que bon nombre de gestionnaires et propriétaires perdaient énormément de temps à reporter manuellement les réservations qui tombaient sur des plateformes comme : Booking, Airbnb ou Expédia dans des outils comme Google Agenda par exemple. C’est un travail très chronophage pour eux, puisqu’en moyenne, ils y passent une heure par jour. La première des choses a été de créer un calendrier dans lequel les réservations de toutes ces plateformes pourront être centralisées », rapporte le fondateur qui a également mis au point un système permettant de stocker tous les documents de type contrats, fiches de propriété ou encore livrets d’accueil directement dans JanaBnB.
De plus, bien souvent, ces gestionnaires de biens ne réalisent pas eux même les ménages ou encore certaines tâches relatives à de la maintenance. Pour cela, vous pouvez dans l’application gérer votre base de données de prestataires afin de coordonner au mieux l’ensemble de ces missions.

“ Quand les gestionnaires ou les propriétaires vont réaliser le planning de réservation, ils vont pouvoir très facilement se rendre compte si, par exemple, le ménage a bien été programmé à l’arrivée et à la sortie du client. Jusqu’à présent, d’un côté, ils géraient les réservations sur un Google Agenda, puis dans un second agenda ils y programmaient les missions relatives à l’entretien ou à la maintenance des biens. Aujourd’hui, avec l’application ils vont pouvoir tout regrouper et automatiser »
Adrien Maltese, fondateur de Jana.

 

De nouvelles fonctionnalités à venir

La jeune pousse ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et de nouvelles fonctionnalités devraient voir le jour au fil des mois. Les professionnels utilisant déjà l’application les attendent avec impatience : « J’ai choisi Jana pour le large panel d’outil qu’il me propose. L’ équipe est en perpétuelle recherche d’améliorations pour coller aux exigences du marché et nous simplifier la gestion courte durée. J’ai d’ailleurs eu la possibilité de participer à l’élaboration des fonctionnalités », se réjouit Renaud Coradetti, fondateur de Coradetti Conciergerie.

Article paru chez La Provence le 8 juillet 2020.

Téléchargez notre brochure